• Nutridoc

Booster
vos défenses naturelles

Défenses naturelles

Renforcez l'immunité

Renforcez l'immunité

La réponse immunitaire anti-infectieuse en­vers les pathogènes (bactéries, virus, champignons ou levures, parasites...) est organisée autour de deux mécanismes complémentaires : l'activation d'une réponse immune in­née, non spécifique et la mobilisation d'une réponse immune adaptative ou acquise, très spécifique et hautement élaborée. Les  deux mécanismes requièrent un statut en micronutriments optimal notamment en minéraux et oligo­éléments tels que le zinc, le fer ou le sélé­nium, mais également en vitamines et, plus particulièrement, en vitamine D. Par ailleurs, l'activation et la modulation de la réponse immu­nitaire adaptative nécessite un microbiote « en bonne santé ».  La prise complémentaire de certaines souches pro­biotiques semble être une solution d'avenir dans l'équilibre de ce microbiote en cas de pathologie ou de dys­biose et l'optimisation de la réponse immunitaire adaptative

  1. Probiotiques et immunité

Les récentes découvertes des différents rôles du microbiote modifient les perceptions que l'on avait du système immunitaire. Le microbiote joue un rôle essentiel dans l'activation du système im­munitaire adaptatif et le maintien des fonctions « barrières » indispensables à l'immunité innée.

Probiotiques et infections périnatales

Le rôle de l'écosystème dans la régulation de l'immunité et l'optimisation de la défense an­ti-infectieuse est maintenant bien établi. Le microbiote joue dans cet écosystème un rôle déterminant. Il a été clairement démontré qu'une perturbation du microbiote dans une période critique, périnatale, altérait de façon profonde et durable les processus de défense anti-infectieuse de l'enfant, voire même de l'adulte à ve­nir. Ces perturbations peuvent avoir un impact plus large que la fragilité face aux infections et notamment avoir un impact sur des maladies métaboliques d'apparition tardive.

Probiotiques et infections chez l'enfant

L'utilisation de certaines souches probiotiques a montré son intérêt en prévention de pathologies infectieuses selon la revue Cochrane réalisée en 2011. Qu'il s'agisse du domaine des pathologies infectieuses O.R.L. et respiratoires, vaginales et  urinaires, diarrhées infectieuses... la restauration d'un microbiote en équilibre est un élément important dans la stratégie anti-infectieuse.
Une étude  de six  mois avec 326 enfants de 3 à 5 ans  a  démontré  qu'une  association de 2 souches de probiotiques (Lactobacillus acidophilus NCFM ® + Bifidobacterium lactis Bi-07) à une concentration suffisamment élevée (10 milliards de CFU/ jour) peut mener à une meilleure immunité chez les jeunes enfants. Cette incidence et la gravité des symptômes de rhume et de grippe étaient améliorées de manière significative. Il y avait une baisse considérable de 72,7% de l'incidence  de la fièvre. Une nette amélioration a aussi été constatée pour la 'toux' (62.1%) et le nez qui coule (58,5%).

Depuis, d'autres études ont été réalisées, confir­mant ces premières impressions cliniques de l'intérêt de certaines souches probiotiques dans la prévention ou l'accompagnement de pathologies infectieuses chez l'enfant. L'en­semble des données plaide en faveur d'un rôle bénéfique de l'utilisation de probiotiques dans la prévention des pathologies infectieuses telles que les troubles respiratoires supérieurs, les diarrhées infectieuses, les infections urinaires et l'accompagnement des traitements visant à l'éradication de l'Helicobacter pylori.

Probiotiques et infections chez l'adulte

Chez l'adulte, la durée, le nombre d'épisodes infectieux respiratoires ainsi que le recours aux antibiotiques sont réduits dans les revues de la littérature. Les effets sont souches dépendants. Depuis quelques années, des études cliniques s'attachent à corréler certaines souches probiotiques bien spécifiques à leurs effets cliniques. Ainsi, dans la prévention des pathologies infectieuses chez l'adulte, des souches probiotiques telles que Lactobacillus acidophilus NCFM ® + Bifzdobacterium lactis Bi-07 ont montré un effet significatif en réduisant le risque d'infections des voies respiratoires supérieures chez des adultes actifs et en bonne santé, par rapport à un groupe témoin.

Probiotiques et pathologie infectieuse du senior

Par ailleurs, les personnes âgées représentent une population plus vulnérable aux infections pulmonaires et bronchiques. Les personnes âgées hospitalisées s'exposent à davantage de risques d'infections nosocomiales et plus particulièrement pulmonaires. La revue de la littérature montre un bénéfice à la prise de cer­taines souches probiotiques en prévention de ces épisodes infectieux avec une réduction de la prévalence de l'intensité de ces infections.

  1. Micronutriments et immunité

Le rôle des déficits de certains micronutriments dans la fragilité infectieuse est bien documenté et admis actuellement. Parmi les micronutriments importants, la vi­tamine D semble particulièrement impliquée à tous les âges de la vie et plus encore chez les personnes âgées. Le lien entre le déficit en vitamine D et le risque accru d'affection et notamment d'affection respiratoire est bien dé­montré. Le renforcement du statut en vitamine D semble faire intervenir deux mécanismes : l'activation de l'immunité innée d'une part et d'autre part la modulation de l'immunité adaptative lorsque celle-ci est perturbée. La prévention des pathologies infectieuses passe nécessairement par l'optimisation du statut en vitamine D à tous les âges de la vie et plus particulièrement dans la période automne hiver.

Le zinc est un autre micronutriment essentiel à l'activation du système immunitaire, qu'il s'agisse de l'immunité innée ou de l'immunité adaptative. Différentes revues de la littérature attestent de l'importance d'un statut optimal en zinc dans la prévention ou la lutte contre les infections. De nombreuses études rapportent que les enfants, tout comme les personnes âgées, sont fréquemment déficitaires en zinc, ce qui les expose à des risques infectieux majorés. Un apport oral de complémentation en zinc permet de prévenir la diarrhée et les phéno­mènes infectieux respiratoires chez l'enfant. Une complémentation en zinc chez le senior permet de réduire les risques de pathologie infectieuse.

Chez les seniors, le déficit en zinc très fréquent s'accompagne d'une immunosénescence et de risques infectieux majorés. La complémenta­tion en zinc permet de restaurer une bonne fonctionnalité de la réponse immunitaire adaptative et notamment rééquilibrer la balance Th1/ Th2 perturbée.

Stratégies de prévention anti­ infectieuses

Les données de la littérature permettent de proposer une approche préventive de renfor­cement du système immunitaire de défense. Celle-ci s'appuie d'une part sur la correc­tion des déficits micronutritionnels importants. De nombreux micronutriments sont impliqués, tels que le fer (déficitaire de façon fréquente chez les femmes en période d'activité génitale ou jeunes enfants), le zinc, le sélénium. le magnésium et la vitamine D. Les déficits en zinc et en vitamine D sont fré­quents, souvent méconnus et ne doivent pas être négligés dans cette approche préventive.

Une complémentation orale en zinc et en vitamine D ont montré leur intérêt dans le renforcement et l'activation de l'immunité innée.

Par ailleurs, l'activation et la modulation de la réponse immunitaire adaptative passe par un microbiote en bonne santé. De nombreuses situations pathologiques s'accompagnent de dysbiose qui peut secon­dairement avoir un impact sur la réponse immunitaire adaptative. La prise de certaines souches probiotiques par voie orale a montré des effets immuno-modulateurs allant dans le sens d'une optimisation de la réponse immunitaire adaptative. Quelques essais cliniques encourageants montrent la possibilité d'une prévention de risques infectieux par la prise de certaines souches probiotiques.

« Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour » - « Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière »
« Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé » - « Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas » www.mangerbouger.fr

Tous nos produits sont garantis

Sans Ogm
Sans Gluten
Sans Conservateur
Sans Nano

QUESTION PRODUIT ?

Notre service info-conseil répond à vos questions les lundi, mercredi et vendredi de 13 à 15h et les mardi et jeudi de 10 à 12h

Frais de port ?

Pour la France Métropolitaine = 6,90€ TTC. Gratuits pour toute commande supérieure à 39€.

Livraison en 48 à 72h

Suivant la disponibilité de nos produits, voir conditions ci-dessous.

Paiement sécurisé

Notre site web vous propose un système de paiement électronique entièrement sécurisé.

  Les prix pratiqués sur ce site sont des prix exclusivement INTERNET, c’est-à-dire valables pour une commande entièrement passée en ligne et validée uniquement par un paiement par carte (nous n’acceptons pas les chèques pour les commandes en ligne).

Nous contacter

  0800 900 630

Notre équipe est disponible du lundi au vendredi de 9h00 à 17h30.

> Formulaire

Ce site Web utilise des cookies pour s'assurer que vous obtenez la meilleure expérience sur notre site Web.